DÉVELOPPEMENT SAIN DES ENFANTS

Les fillettes canadiennes
Au Canada, dans les années 90, il existe de bien troublantes réalités associées au fait d'être une fille. Par exemple :

·         les filles risquent plus souvent d'être victimes de violence, d'exploitation ou de harcèlement sexuel;

·         les filles risquent plus souvent de souffrir de troubles de santé mentale et de tenter de se suicider;

·         les filles risquent plus d'attraper des maladies transmissibles sexuellement

Afin de mieux comprendre les raisons pour lesquelles les filles jouissent de moins de possibilités et d'avantages que les garçons pendant l'enfance et l'adolescence, l'Institut a entrepris une étude des principaux déterminants de santé qui agissent sur le développement des filles.



Programme Y'a personne de parfait
L'ICSI et l'Association canadienne des programmes de ressources pour la famille sont responsables de la coordination nationale du programme. Mis sur pied dans les années 80 à titre de projet conjoint entre les ministères de la santé des provinces de l'Atlantique et le ministère fédéral de la santé, ce programme vise à améliorer les aptitudes parentales par l'entremise d'animateurs communautaires chargés de présenter des techniques au sein de petits groupes. Le programme Y'a personne de parfait s'adresse aux familles de chaque province et territoire sous la coordination de partenaires provinciaux et territoriaux qui s'occupent de le mettre en oeuvre dans leur territoire.

Pour plus d'information, veuillez communiquer avec l'Institut canadien de la santé infantile à cich@cich.ca